Le retour des beaux jours.JPG

Françoise Clavandier

Depuis l’enfance, passionnée par le dessin et attirée par la couleur, elle concrétise ce goût pour les matières et les textures par une formation de styliste modéliste. Des cours du soir à l’école municipale des Beaux Arts de Châteauroux viennent conforter son désir de création.

Elle commence à peindre en 1972 principalement à l’huile et parfois à l’aquarelle. En parallèle à son métier de formatrice, la peinture est son évasion et lui permet de trouver la sérénité et le plaisir du partage.

En 2003, elle sort de ses tiroirs un coffret de pastel, reçu en récompense d’un prix, et décide de s’approprier ce nouveau médium. Sentir la matière, travailler de manière instinctive avec les doigts, sans l’intermédiaire du pinceau, elle avait trouvé le « partenaire idéal » pour travailler en extérieur. Depuis, elle s’y consacre presque entièrement.

Une première sélection à un salon international de Pastel en 2011, et une très belle et instructive rencontre qui l’a beaucoup encouragée, lui ont donné l’envie de continuer dans cette démarche.

La diversité et la beauté des paysages de Lozère, surtout les grands espaces de l’Aubrac à la lumière si particulière, sont sa principale source d’inspiration. Cette nature environnante qu’elle « croque » au gré de ses promenades la fascine, et elle garde en mémoire un détail bien précis pour chaque tableau. Ensuite son imagination lui permet de les réinventer et de les harmoniser avec une touche très personnelle pour qu’ils ne soient pas, sauf exception,  la reproduction d’un lieu réel.

Participe régulièrement à des expositions et salons nationaux et internationaux.